Questions et Bonbons : Le handicap et la différence

Q et B 002

Q et B 003

Q et B 006

Jacques Lévine le disait « Les enfants sont des philosophes naturels ». Depuis Mai 2013, le département jeunesse de ma médiathèque encourage ce questionnement philosophique spontané en proposant aux enfants de s’interroger, de réfléchir et de débattre ensemble sur des sujets de société.

Ils sont accompagnés dans cette démarche par Guirec Labbé, philosophe et formateur à l‘EPE 13 et par les bibliothécaires qui lisent des extraits de textes, le tout de façon très ludique.

Le 6 mai dernier, ce sont les enfants d’Entressen qui se sont essayés à l’exercice autour de la thématique « Handicap et différence« . Assis en rond, intervenant et « petits philosophes » établissent ensemble les règles de ce moment privilégié : respect, écoute, droit d’avoir un avis différent, se choisissent un nom ( » les experts scientificophilosophes, ce jour-là) et se présentent (prénom, âge, passion).

Guirec explique ensuite où est née la philosophie et ce qu’elle est. Il demande aux enfants ce qui fait leur petite différence et aborde la notion de handicap. Les enfants prennent la parole assez facilement, ils racontent une expérience vécue par rapport à la différence et au handicap. Pour eux, le handicap «  c’est quand ça ne fonctionne pas comme cela devrait « , «  c’est une gêne, ça empêche d’être comme tout le monde« ,  » Des fois, ils font un peu peur ». Ils s’écoutent et rebondissent sur les questions de Guirec et sur les paroles de leurs camarades.  » Le handicap ça vient avant ou pendant la naissance« , » Oui mais des fois plus tard à cause d’un accident  »  » Et puis, parfois c’est pour toute la vie« , «  Quelquefois aussi, c’est pas pour longtemps et ça peut se guérir« . Quand Guirec leur dit  » si nous avions tous une jambe de bois, comment nous sentirions-nous ?« , la réponse est unanime : «  On serait différents« , « ça serait difficile d’accepter de mal marcher de ne plus courir« ,  » On aurait honte, les gens se moqueraient« .

Les enfants insistent beaucoup sur la notion d’aide et d’encouragement  » il faut les aider sinon ils seront malheureux » et sur celle du respect  » C’est pas parce qu’on marche pas ou qu’on voit pas, qu’on ne sait pas faire plein d’autres choses et qu’on est pas intéressant « . Une belle conclusion !

Les prochains « Questions et bonbons » à partir de 8 ans :
3 juin à Fos-sur-Mer à 15h « Handicap et différence »
17 juin à Port-Saint-Louis-du-Rhône à 15h « Handicap et différence »
24 juin à Istres à 15h « Homme ou animal ? »

Il est à noter qu’une séance à 14h est tout spécialement dédiée aux groupes constitués (centres aérés et sociaux »)

Le nombre de places est limité à 15 enfants sur inscription auprès des bibliothécaires jeunesse. Si les adultes sont les bienvenus, ils se gardent d’intervenir dans le débat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s