Sur le sable, la médiathèque !

Quelques jolis fauteuils pour se prélasser, des livres pour s’évader, une tonnelle ou un arbre pour s’abriter du soleil, en ce mois de juillet, la Bibliomobile est allée jusqu’à vous !

Si à Miramas et à Istres, les rendez-vous se sont tenus dans les quartiers, à Fos-sur-mer et à Port-Saint-Louis-du-Rhône, la plage s’imposait !
Après l’effet de surprise, plus de 200 personnes ont profité d’un agréable moment de lecture, seules ou en groupes.

bibliomobile 072016 MIRAMAS

bibliomobile 072016 Fos2

Nos petites histoires en blog s’arrêtent pour l’instant.
Retrouvez nos prochains rendez-vous dans nos médiathèques ICI et n’oubliez pas que la médiathèque reste ouverte durant le mois d’août !

Naissance d’une oeuvre collective : « L’étendue tissus »

Au cours de l’année, Céline Laverdure, médiatrice de l’artothèque intercommunale a animé sur l’ensemble des pôles Jeunesse du réseau des médiathèques des ateliers où
il était question d’assemblage, de volumes, de tissus, de vêtements … atelier3
atelier4
Au fil de l’année, au gré de l’imagination des uns et des autres guidés par Céline, les réalisations se sont révélées pour devenir 9 oeuvres collectives.
Ces ateliers de l’art ne pouvaient pas s’achever ainsi.
Et donc, à partir de demain et jusqu’au 23 juillet, vous pourrez découvrir « L’étendue tissus » dans le patio de la médiathèque de Miramas.
Pour ce premier jour d’exposition, Céline propose des visites guidées de 14h à 16h.
Le vernissage est prévu à 17h. Nous vous y attendons nombreux !photo une

De la Grèce à Rome

Le cycle de conférences historiques sur la Grèce antique animées par Jean-Philippe Lagrue, archéologue vient de s’achever à la médiathèque de Fos-sur-Mer. Ce programme a couvert la période allant des Cyclades jusqu’à Alexandre le Grand (-2500-200 av. J.-C.).
Vendredi dernier, une trentaine de personnes sont venues pour enrichir leurs connaissances sur les cités hellénistiques d’Asie Mineure.Conférence Grèce Antique 002
Au cours de la soirée, Jean-Philippe Lagrue a présenté le programme de la prochaine saison. Chaque mois l’histoire de la Rome antique sera déclinée de façon chronologique ou thématique. En avant-première, voici le calendrier :

5 octobre, l’histoire romaine, de Romulus à Romulus Augustule,
9 novembre, la société et les religions de la Rome antique,
7 décembre, l’architecture de spectacle et de loisir,
11 janvier, la Domus Romana et son décor, fresques et mosaïques,
8 Février 2017 : La sculpture romaine dans tous ses états,
8 Mars, le siècle d’or d’Auguste,
5 Avril, Hadrien, l’empereur esthète,
10 Mai, Constantin, l’empereur chrétien,
7 Juin, Galla Placidia, une Augusta dans la tourmente.
Trois sorties sur des sites antiques sont également prévues. Les dates seront définies plus tard.

L’entrée à ses rendez-vous est gratuite. Cependant, pour le confort de chacun et des raisons de sécurité l’inscription est nécessaire auprès des bibliothécaires ou en téléphonant au pôle Société Civilisation 04 42 11 27 58.

De belles cérémonies pour clôturer le dispositif des « coups de pouce »

Durant l’année scolaire, la médiathèque intercommunale a donné un « coup de pouce » aux enfants de cours préparatoire repérés par leur enseignant comme ayant des fragilités dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.
C’est dans la bonne humeur, entourés de leurs parents et de leurs animatrices et de façon « très officielle » qu’ils ont reçu le diplôme du « coup de pouce clé » à Port-St-Louis,IMG_psl
Istres,06_07_2016 istres
MiramasIMG_miramas
et Fos-sur-Mer.coup_de_pouce_fos
Ce dispositif prévoit 4 soirs par semaine des séances d’une heure et demie au cours desquelles, après un moment de détente, place est faite aux activités autour de la lecture et de l’écriture.
Une fois de plus, les efforts de chacun ont été récompensés puisque 84 % des enfants bénéficiant du dispositif sont devenus lecteurs.
Pour les féliciter, parents, enseignants, animatrices, élus des communes ainsi que la médiathèque intercommunale et « l’association Coup de pouce partenaire de la réussite à l’école », se sont retrouvés pour découvrir le film tourné dans chaque classe. Après les discours des différents partenaires, la remise des diplômes, du cahier de vacances et du livre lauréat du prix des premières lectures 2016, «  l’apprenti chevalier, quel beau troubadour ! » de Christophe Nicolas, tout le monde s’est retrouvé pour le goûter. Un joli moment convivial et très….. sucré !

Clap de fin musical pour la Jeunesse

Miss Paillette, comédienne, chanteuse et musicienne, accompagnée de Jeff et ses instruments, ont clôturé la saison du département Jeunesse à Miramas.photo 2
Véritable voyage dans l’imaginaire, aux sons de la guitare et de l’accordéon, allant du rock au tango avec un chat, une souris, un hippopotame, un crocodile, voici
le cocktail de la compagnie Preum’s pour émerveiller le public très vite gagné par la « rock and roll attitude ».
La trentaine d’enfants a tapé dans les mains, chanté, certains n’ont pas résisté et se sont levés pour danser.
Heureusement, les adultes ont été très sages !
Que tout le monde se rassure, les bibliothécaires Jeunesse concoctent plein de rendez-vous pour la rentrée. A surveiller sur www.mediathequeouestprovence.fr

Rendez-vous très floral à Grans

Mercredi dernier, Eugénie Fusello a partagé sa passion pour l’art floral à la médiathèque de Grans. 20160608_154036
Une fois son diplôme en poche, Eugénie a exercé à Miramas. C’est en décembre 2011 qu’elle saute le pas et ouvre sa boutique à Grans.
Devant une douzaine de personnes elle a réalisé trois compositions florales : un bouquet rond, un en éventail et un autre linéaire.
20160608_17104420160608_164355
Eugénie n’a pas hésité à donner quelques astuces :
pour ne pas écraser les tiges, il faut les couper avec un sécateur et non pas avec des ciseaux,
l’eau des bouquets doit être changée tous les jours, surtout l’été, et enfin penser à couper les tiges régulièrement.
Pour maîtriser l’art floral, il faut compter deux années. Mais pour Eugénie chaque jour lui apporte encore de nouvelles découvertes et beaucoup de satisfaction.

Cette rencontre était proposée dans le cadre des rendez-vous de l’artisanat. Pour l’occasion, les bibliothécaires avaient préparé une sélection de documents. 20160608_135559

Dès la rentrée, de nouveaux artisans viendront partager leur savoir-faire dans les différentes médiathèques.

Amitiés musicales

Depuis 2010, la médiathèque de Miramas et plus particulièrement le pôle Art, Musique, Cinéma, tisse des liens étroits avec l’association « Nuits métis ».
5 « instants » sont proposés annuellement, véritables moments musicaux sous le signe du partage.
Tradition oblige, au printemps Marc Ambrogiani, directeur artistique franchit les portes de la médiathèque avec ses « troupes » et leurs instruments pour présenter le festival programmé au plan d’eau Saint-Suspi en juin.
Mercredi dernier, ce rendez-vous a pris des airs de famille puisque Marc est venu accompagné du duo Tovabb composé du père Miqueu et du fils Balthazar Montanaro
En avant- première, Marc Ambrogiani a dévoilé les 19 spectacles prévus du 22 au 25 juin.038
Frédéric Vigouroux, Maire de Miramas, a souligné la qualité de ce festival qui, grâce à la gratuité totale, en favorise l’accès pour tous.021
Un public intergénérationnel a répondu présent, si bien que pour des raisons de sécurité et de qualité d’écoute, le duo a dû se produire deux fois.
En attendant, les personnes ont pu découvrir avec Beatrice Beha l’exposition « Le dessin s’engage » d’ Ifat Gat ou participer à l’atelier de l’art animé par Céline Laverdure dont les productions seront visibles dès le 6 juillet dans le patio de la médiathèque de Miramas.035
Les bibliothécaires du pôle Art, Musique Cinéma avaient également préparé une sélection de documents axée sur l’Occitanie.002
Tout le monde a donc rendez-vous dès le 22 juin au plan d’eau St-Suspi.
Le prochain « instant métis » à la médiathèque est prévu début novembre avec du théâtre, de la musique et bien d’autres surprises ! Affaire à suivre… sur mediathequeouestprovence.fr

Manifestation littéraire, Acte III « Ivre de Lire »

 

 

Séance de dédicaces

Fin avril, la médiathèque intercommunale a organisé le dernier volet des manifestations littéraires « Ivre de lire » qui s’est adressé plus particulièrement aux enfants de 7 à 11 ans.
La médiathèque, pour ce rendez-vous, a investi l’immense hall d’accueil du collège Alphonse Daudet à Istres.
De 10h à 18h, parents et enfants ont retrouvé les auteurs Carole Chaix, Mymi Doinet, Jean-Marc Mathis, Gérard Moncomble et Nancy Ribard.
Mymi Doinet
Marc Mathis
Gérard Moncomble
Pour cette nouvelle édition d’ « Ivre de Lire », les 5 auteurs ont rencontré durant une semaine près de 1500 jeunes du territoire, soit en classe soit dans les centres sociaux.
L’émotion était donc à son comble pour les jeunes qui ont bénéficié de ce dispositif et qui se sont rendus au collège Alphonse Daudet avec leurs parents.
Toute la journée, les ambassadeurs du tri, les ludothécaires, les médiatrices du livre et de l’artothèque ont animé des ateliers, sur les thèmes des auteurs invités ou ceux plus généraux du livre et de la lecture.
L'atelier des ambassadeurs du triL'atelier de l'artothèque
Le département Jeunesse de la médiathèque présentait le portail ainsi qu’une infime partie de sa collection ! Lire une histoire, tranquillement calé sur un coussin dans un collège, le rêve non ?
A propos d’histoires, David Razon, conteur professionnel, était là pour raconter les siennes pour le plaisir des petits mais aussi des grands.
Les histoires de David Razon
Epilogue : les salons littéraires « M’Lire », « Lire et Grandir » et « Ivre de Lire » ont encore remporté un vif succès en rassemblant près de 1500 personnes. En amont de ces grands rendez-vous, plus de 5500 élèves ont rencontré dans leurs écoles des auteurs, illustrateurs venus des 4 coins de la France. Vivement l’année prochaine !

Les dernières découvertes sur le développement affectif et intellectuel de l’enfant

Les étapes du développement affectif de l’enfant sont paradoxalement méconnues des parents. Or ceux-ci sont régulièrement confrontés à des comportements irraisonnés, qui les désarçonnent. Quels sont les processus qui sous-tendent ces crises ? Comment réagir et y faire face ?

En un exposé clair et illustré de cas concrets rencontrés dans sa pratique clinique, Marine Ambrosioni, neuropsychologue, a décortiqué les différentes étapes de maturation du cerveau des tout-petits lors d’une conférence le vendredi 1er avril dans le cadre du Salon littéraire «Lire et Grandir». Elle a souligné l’immense fragilité de l’enfant durant cette période de foisonnement synaptique, et la nécessité de l’accompagner avec bienveillance dans cette phase de bouillonnement intérieur.

Pour les parents, elle a énoncé quelques préconisations à appliquer dans les situations de la vie quotidienne…
Le matin, par exemple, nous avons tous dit «dépêche-toi» à nos enfants. Or, la notion de temporalité n’est acquise que bien plus tard. L’enfant ne maîtrisant pas le temps, cette simple expression devient synonyme pour lui de situation de stress.

Il faut donc bien maîtriser ses propres émotions pour ne pas céder à la contagion de l’embrasement, apaiser l’enfant et l’aider à nommer ce qui se passe en lui, démêler le caprice de la vraie émotion…
Tout le processus de l’émotion est d’ailleurs très bien décrit dans le film d’animation réalisé par Pete Docter et Ronaldo Del Carmen «Vice-Versa».
Dans tous les cas rester bienveillant vis-à-vis de soi-même, ajuster ses attentes de façon réaliste, afin de guider son enfant sur le chemin de la responsabilisation.

Pour conclure, voici les conseils de lecture de Marine Ambrosioni

«Le cerveau de votre enfant» Daniel J. Siegel
«Pour une enfance heureuse» Catherine Gueguen
«Votre cerveau n’a pas fini de vous étonner» Patrice Van Eesel
«Calme et attentif comme une grenouille» Eline Snel

La médiathèque vous donne rendez-vous, samedi 30 avril à 15h, au collège Alphonse Daudet d’Istres pour une conférence animée par Andréa Astier, sur l’apprentissage de la lecture : quels écueils, quelles difficultés ? Andréa Astier est psychologue clinicienne à l’Ecole des Parents et des Educateurs des Bouches-du-Rhône.
Cette rencontre est programmée dans le cadre du salon littéraire « Ivre de Lire ».

Pour télécharger le programme cliquez ici

Recette d’un salon littéraire «Lire et Grandir» réussi

Ingrédients :
7 auteurs, illustrateurs,
1 plasticienne,
1 conteuse
des partenaires :
1 libraire
Scènes et cinés
des ambassadeurs du tri
des services municipaux
la ludothèque intercommunale
Hann bel air

Matériel :
des tonnes de livres,
des gommettes,
du matériel de peinture et de coloriage,
des feuilles de toutes les couleurs,
des tampons rigolos,
des jeux
…….

  • Pour réussir un salon littéraire dédié aux enfants de 0 à 6 ans, il suffit de d’avoir préparé l’accueil des auteurs pour les recevoir en amont du grand rendez-vous pour qu’ils rencontrent plus de 2500 élèves scolarisés dans les écoles maternelles ou CP du territoire.
    Arno Célérier, Frédérique Bertrand, Julia Chausson, Edouard Manceau, Elodie Nouhen et Samuel Ribeyron, au gré de ces rendez-vous ont sensibilisé les enfants à leurs techniques artistiques, leur univers
  • Réunir tout ce petit monde, samedi 2 avril, au centre culturel Marcel Pagnol et au foyer des seniors à Fos
  • Ne pas oublier d’ajouter de nombreux ateliers autour du livre

DSC00302

DSC00343

  • Prévoir 3 séances de contes avec Claire Pantel où il est question d’un jardin imaginaire, d’une souris, d’escargots….

contes

contes bi

  • Profiter des films programmés par Scènes et Cinés s’adressant aux enfants dès 2 ans, du spectacle « (En) quête de notre enfance Opus 1 blancs » inspiré de l’album du designer japonais Komagata
  • Mélanger le tout,
  • Laisser mijoter de 10h à 18h

arno 2

Samuel Ribeyron

Elodie Nouhen 1

Voici la recette d’un salon littéraire, pour les tout-petits. Vous étiez plus de 600 à avoir participé à sa réussite ! Merci !

Prochain rendez-vous de la médiathèque « Ivre de lire » au collège Alphonse Daudet à Istres, samedi 30 avril.